Dans Hôtellerie, Hôtels, Non classé, Palace, Retour d'expériences, Tourisme

« Il faut se fixer des objectifs atteignables » : le retour d’expérience de Gaetano Zingali, concierge au Château Saint-Martin & Spa.

Gaetano Zingali est aujourd’hui élève en troisième année de Bachelor in Luxury Hotel Management à l’ICI-ICARE. Il a eu la chance de passé sa saison d’été en stage de conciergerie à l’Hôtel Château Saint-Martin & Spa à Vence qui a reçu cette année la distinction Palace. Gaetano s’est confié sur ses meilleurs comme sur ses pires souvenirs professionnels !

 

Est-ce que au cours de ces derniers mois de votre parcours professionnel, vous gardez une belle anecdote à nous raconter ?

 

Cet été, nous avons reçu des clients et leur baby-sitter qui s’occupait de quatre enfants très dissipés. J’ai donc appelé les enfants devant la loge pour leur faire un petit spectacle de bruits d’animaux ; ils étaient tous en extase et la baby-sitter ravie d’avoir eu 15 min de répit !

 

 

Et quel est votre pire souvenir professionnel ? 

 

Un matin, un client italien a appelé la loge pour une réservation de restaurant. Il a très vite compris que j’étais également italien et a commencé à se plaindre de tout son séjour. Il s’avérait que ce soir là, le client avait un horaire très précis pour dîner mais faute de place, je n’ai pu lui proposé que le créneau d’après. Il a donc déversé tout son mécontentement sur moi, m’obligeant tant bien que mal à le calmer et à lui proposer de voir avec la direction comment améliorer et rattraper le reste de son séjour.

 

Quel est votre meilleur souvenir ?

 

Un jour en prenant mon shift à la loge, une lettre à mon nom m’attendait. J’ai eu le plus grand plaisir à la lire car c’était un mot de félicitations pour mon travail au Château Saint-Martin, écrit par, Monsieur Duarte Bon de Sousa, le directeur de l’hôtel.

 

 

Vous souvenez-vous de la demande client la plus exceptionnelle que vous ayez reçue ?

 

Un client a appelé la loge pour nous demander une couveuse à oeufs car son fils avait vu des poules et son rêve était devenu d’élever ses propres oeufs ! Nous nous sommes alors dépêchés d’aller acheter une couveuse dans un magasin d’articles pour jardin.

 

 

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner aux futurs étudiants ?

 

Un bon étudiant doit d’abord se fixer des objectifs atteignables. Il ne faut pas vouloir commencer comme directeur d’hébergement mais débuter par des petits pas afin de construire des bases professionnelles solides. C’est d’autant plus important dans le monde de l’hôtellerie.

 

Qu’est-ce qui vous passionne le dans l’hôtellerie ?

 

C’est d’échanger tous les jours avec des personnes qui viennent du monde entier et de pouvoir les accompagner afin qu’ils profitent au mieu du peu de temps qu’ils ont pour sourire et se relaxer !

 

Et pour finir, auriez-vous une gaffe qui vous fait toujours rougir à nous raconter ?

 

 

Merci Gaetano !

Retrouvez les derniers témoignages de nos étudiants sur le blog Elégance.

You may also like

Article précédentMargaux Cassard : concierge stagiaire dans « le plus bel hôtel du monde »

Vos commentaires

Laisser un commentaire