Dans Hôtellerie, Hôtels, Non classé, Retour d'expériences

Bachir Arbid, élève de l’ICI-ICARE et concierge en herbe

 

Bachir ARBID

Élève de troisième année au sein de l’ICI-ICARE

 

  • Pouvez-vous nous parler de l’établissement dans lequel vous effectuez votre stage ?

Je travaille au sein de l’Hôtel Saint James Paris – Relais & Chateaux, situé 43 Avenue Bugeaud, 75116 Paris. Il s’agit du premier aérodrome de Montgolfière à Paris.

 

Hôtel Saint James Paris – Relais & Chateaux, situé 43 Avenue Bugeaud, 75116 Paris

 

Aujourd’hui, pour être membre, il faut être parrainé, puis accepté. L’établissement 5 étoiles compte 49 chambres dont 12 suites et 2 pavillons. Nous accueillons majoritairement une clientèle européenne et française.

  • Pourquoi avez-vous choisi le secteur de l’Hôtellerie de luxe ?

Tout simplement pour rendre légitime ma volonté d’évoluer en tant que Concierge de Grand Hôtel International.

Très attiré par ce secteur d’activité, J’ai fait le choix de me diriger vers la conciergerie. Pour cela, j’ai choisi d’intégrer l’ICI-ICARE afin de concrétiser ce que je faisais déjà, lors de mes précédentes missions.

  • Quelles ont été vos expériences professionnelles durant votre année de formation à l’ICI-ICARE ?

J’ai eu la chance de réaliser un stage de deux mois au sein duRelais Christine, situé 3 Rue Christine, 75006 Paris, où j’ai été accompagné par Matthieu Gossiaux. J’ai été en poste dès mon deuxième jour de stage.

 

3 Rue Christine, 75006 Paris

Aujourd’hui je réalise mon stage au Saint James Paris, relais & Château, je suis formé et accompagné par le chef concierge Christian Garot.

Je retiens de mes expériences ma force d’adaptation ainsi que ma volonté d’apprendre en pratiquant.

  • Avez-vous des conseils à soumettre aux futurs étudiants de l’ICI-ICARE ?
  1. Etre ponctuel : arriver 15 à 20 minutes avant le début de mon shift pour relayer ses collègues et être opérationnel rapidement.
  2. Conseiller sans jamais imposer : en effet, il est important de conseiller en s’adaptant aux choix du client.
  3. Cerner des besoins précis : choix du lieu, de l’horaire, de la spécialité, de l’atmosphère….
  4. Ecoute active est primordiale : le client va donner des indices
  5. Choix de couleur : on se rend compte assez rapidement des volontés des clients. Il nous donne des informations.
  6. Anticiper/ Etre force de proposition : avoir en tête des lieux à proposer dans chaque arrondissement.

Perspectives d’avenir

J’ai la qualité d’aimer cette fameuse notion de « partage ».  Et je pense sincèrement que l’entraide est la clé du succès du métier de concierge où la concurrence n’a pas lieu d’être. Je souhaite terminer mon stage avec brio, obtenir mon diplôme et continuer de me lever pour ma passion, la conciergerie.

 

Article précédentSuivez le parcours exemplaire de Sylvestre Calogero, élève de l'ICI-ICARE
Article suivantRetour sur l'inspirant parcours de Johan Lallemand

Vos commentaires

Laisser un commentaire